Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Surveillance et censure en France : les Français utilisent des VPN pour assurer la confidentialité de leurs données

En juillet dernier, la France a rejoint la liste des pays qui traquent et conservent les données des utilisateurs d¹internet depuis l¹adoption d¹une nouvelle loi de surveillance. En conséquence, les Français sont en quête de solution pour protéger leur activité en ligne et les VPN (Réseau Privé Virtuel) gagnent de plus en plus en popularité.

La nouvelle législation autorise le gouvernement à surveiller les appels téléphoniques et les messages électroniques sans autorisation préalable, de filtrer le trafic Internet et de passer au peigne fin les métadonnées de chacun pour pouvoir repérer  » des comportements étranges », basés sur des paramètres inconnus, d¹y donner accès à des agences tout comme de pénétrer les voitures, les domiciles et les claviers en quête d¹images, de sons et de données.

Plusieurs agences peuvent avoir accès aux historiques privés sur le Net avec peu ou prou de surveillance et toutes les données des utilisateurs internet doivent être conservées pendant un an en France.

De plus, les lois définissant le règlement de la collecte des données internet et de la surveillance sont très vagues. La définition de qui peut être suspect ou considéré comme une menace est inconnue.

La censure représente une autre source d¹inquiétude en France. Il est impossible de s¹exprimer de manière totalement libre en France sur le Net. La censure en ligne devient loi quand les politiciens affirment vouloir le faire  » pour le bien commun ». Si certaines lois sont adoptées dans une bonne intention, elles se révèlent ultérieurement efficaces pour censurer le Net et limiter le droit des personnes à la libre expression.

NordVPN qui offre des services de cryptage au niveau mondial, a noté une demande accrue de la part des utilisateurs français ces dernières années.

Ces derniers sont légitimement préoccupés. Ouvrir la porte au gouvernement pour avoir accès à l¹historique des connexions ou aux métadonnées rendra vulnérable l¹activité en ligne de chacun et ouvrira une faille accessible aux hackers, fraudeurs, disfonctionnement du système, etc. Censurer le contenu empêche les utilisateurs d¹exprimer librement leurs opinions et leurs pensées.

La collecte de métadonnées permet de tirer le profil complet de quelqu¹un, de ses habitudes virtuelles, et de ses préférences. Si un fournisseur de services internet ou une agence gouvernementale venait à utiliser à mauvais escient ces informations sur les utilisateurs d¹internet, la faille sécuritaire peut devenir immense et se solder par un fiasco. Compte tenu du nombre de personnes impliquées dans cette chaîne, les risques de faire face à une utilisation frauduleuse des données sont élevés, tout comme les possibles répercussions.

En conséquence, les personnes voulant protéger leur confidentialité sur le net sont devenues des clients de VPN qui offre un degré supérieur de cryptage des données.
Les VPN, tels que Nord VPN chiffrent les données des utilisateurs via un tunnel sûr avant d¹accéder à Internet. Cela permet de protéger toute information sensible sur la location en cachant l¹adresse IP. Les réseaux privés virtuels assurent la connexion des utilisateurs à Internet grâce à une voie alternative. La seule information visible est la connexion de l¹utilisateur à un VPN, rien de plus. Le reste des données est crypté selon le protocole des VPN. Cela s¹avère particulièrement pratique quand un utilisateur ne souhaite pas que sa réelle adresse IP soit connue.

Nord VPN, tout comme les autres fournisseurs de service VPN croit en l¹internet libre et la confidentialité et pense qu¹un cryptage en ligne faible doit être remplacé et diffusé massivement, non pas uniquement par des équipements techniques, mais aussi par des VPN.

Source:: Global Security Mag

Intrusio

Trop curieux pour ne pas le faire, trop honnête pour ne pas le dire.