Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Plus de 1 000 entreprises rejoignent IBM dans son combat contre la cybercriminalité

IBM annonce ce jour que plus de 1 000 entreprises issues de 16 industries participent à son réseau de renseignements de sécurité IBM X-Force Exchange, et ceci à peine un mois après son lancement. IBM X-Force Exchange fournit un accès libre à des flux de données de sécurité, temps réel et historiques, comprenant des rapports d’attaques actives issus du réseau mondial de surveillance d’IBM sur les menaces, ce qui permet aux entreprises de se défendre contre la cybercriminalité.

Ce nouveau réseau de lutte contre les cybermenaces est conçu pour favoriser une large collaboration dans l’industrie via le partage de données concrètes pour se défendre des menaces réelles pour les entreprises et les gouvernements. Le mois dernier, IBM a fourni un accès libre, via X-Force Exchange, à 700 téraoctets de renseignements de sécurité – un volume équivalent à toutes les données qui circulent sur Internet en deux jours. Cela comprend deux décennies de données liées aux cyberattaques malveillantes au sein d’IBM ainsi que les données liées aux menaces anonymes issues de plus de 4 000 entreprises pour lesquelles IBM gère des opérations de sécurité. Les participants ont déjà créé plus de 300 nouvelles bibliothèques de données sur les menaces au cours du mois dernier.

En un mois, soit depuis le lancement du réseau de renseignements sur les menaces d’IBM, il y a eu plus de 1 000 requêtes par jour liées aux données dans les entreprises à travers le monde. Ces entreprises rassemblent six des dix meilleurs réseaux de distribution du monde et cinq des dix plus grandes banques, ainsi que les 10 meilleures entreprises du secteur automobile, éducatif et des hautes technologies. En utilisant librement, en partageant et en agissant sur l’analyse des menaces en temps réel sur leurs réseaux et via le propre référentiel d’IBM sur les renseignements de sécurité, les utilisateurs peuvent identifier et aider à arrêter les menaces.

IBM X-Force Exchange dispose d’une interface collaborative et sociale permettant aux utilisateurs d’interagir facilement entre eux et de valider l’information de leurs pairs du secteur, des analystes et des chercheurs. De plus, avec une bibliothèque d’API (interfaces de programmation), les analystes en sécurité peuvent faciliter les requêtes programmatiques entre les plates-formes, les machines et les applications, aidant les entreprises à opérationnaliser les renseignements sur les menaces et prendre des mesures adéquates.

Par exemple, une chaîne de détaillants du Fortune 1 000 utilise IBM X-Force Exchange pour recueillir et analyser des renseignements sur les menaces – rationalisant sept sources de données distinctes sur les menaces en une seule – permettant à la chaîne de considérablement réduire le temps nécessaire à l’identification et aux investigations sur chaque menace potentielle.

Approche communautaire sur l’analyse des menaces
Conçu pour favoriser le partage des renseignements sur les menaces dans l’industrie, la vaste bibliothèque de renseignements de sécurité d’IBM, IBM X-Force Exchange inclut :

• L’un des catalogues les plus vastes et les plus complets du monde en matière de vulnérabilités ;

• Des informations sur les menaces basées sur l’observation de plus de 15 milliards d’événements de sécurité surveillés par jour ;

• Les renseignements de sécurité concernant les logiciels malveillants issus d’un réseau de 270 millions de terminaux ;

• Les informations sur les menaces basées sur plus de 25 milliards de pages web et d’images ;

• L’analyse approfondie de plus de 8 millions de spams et d’attaques d’hameçonnage ;

• Les données de réputation de près d’1 million d’adresses IP malveillantes.

Source:: Global Security Mag

Text Widget

Aliquam ut tellus ligula. Nam blandit massa nec neque rutrum a euismod t ellus ultricies! Phasellus nulla tellus, fringilla quis tristique ornare, condi mentum non erat. Aliquam congue or nare varius.