Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

L’opérateur mobile totalement gratuit FreedomPop arrive en Belgique

La société américaine FreedomPop a annoncé qu’elle débarquerait bientôt en Belgique grâce à un accord passé avec l’opérateur Base.

Cette start-up, présente sur le marché américain depuis 2012, est basée à Los Angeles propose un modèle  » freemium de téléphonie mobile.

Environ la moitié de ses utilisateurs ne paie pas d’abonnement, tandis que l’autre moitié souscrit à des services payants.

Par exemple, les utilisateurs américains reçoivent gratuitement 200 minutes d’appels, 500 SMS et 500 MB de données mobiles.

Pour en avoir plus, il faut évidemment payer. Un plan à 6,67 dollars par mois comprend des appels et SMS illimités ainsi que 500 MB de données.

FreedomPop est un opérateur virtuel un peu particulier, aux Etats-Unis, la start-up est associée à l’opérateur Sprint auquel elle achète des données 3 et 4G, les appels téléphoniques passent par cet accès Internet mobile, un peu comme Skype utilise la connexion résidentielle.

FreedomPop a donc choisi la Belgique comme marché test avant de s’attaquer au reste de l’Europe.

La Belgique est un marché test, explique Stephen Stokols, CEO de la société.

C’est un petit marché, en bonne santé et où tout le monde a une carte de crédit, c’est un bon moyen avant d’arriver en Europe.

Si l’expérience est concluante, FreedomPop se lancera prioritairement au Royaume-Uni, en Allemagne et en Espagne.

Par ailleurs, on ne sait pas exactement ce que contiendra le plan gratuit en Belgique, la société espère lancer ses services cette année ou début 2015.

Les critiques les plus courantes face à cet opérateur gratuit sont la facturation automatique du dépassement et l’obligation d’utiliser les applications maison afin de profiter du forfait.

Le communiqué envoyé comporte également une conclusion quelque peu étrange:

FreedomPop ne proposera pas seulement des cartes SIM internationales aux résidents belges, mais aussi aux utilisateurs américains qui envisagent de se rendre sur des marchés comme la Belgique.

.

Les opérations du MVNO seront-elles exclusivement pilotées depuis Los Angeles ?

Contrairement aux Etats-Unis, FreedomPop ne commercialisera pas de terminaux en Belgique, et se contentera en premier lieu de vendre des cartes SIM

Clic pour accéder au site FreedomPop (anglais)

Source: SecuNews

Text Widget

Aliquam ut tellus ligula. Nam blandit massa nec neque rutrum a euismod t ellus ultricies! Phasellus nulla tellus, fringilla quis tristique ornare, condi mentum non erat. Aliquam congue or nare varius.