Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

IMT BS et Sciences Po lancent la Chaire Good in Tech

-

Repenser l’innovation et la technologie comme moteurs d’un monde meilleur pour et par l’humain : tel est l’objet de la Chaire Good In Tech lancée aujourd’hui par l’Institut Mines-Télécom Business School (IMT-BS), l’Ecole du Management et de l’Innovation de Sciences Po et la Fondation du Risque.

La Chaire Good In Tech est portée par Christine Balagué, professeure à Institut Mines-Télécom Business School, et par Marie-Laure Salles-Djelic, Professeure Doyenne de l’Ecole du Management et de l’Innovation de Sciences-Po, en partenariat avec Télécom Paris et Télécom SudParis. Elle est également soutenue par 5 entreprises engagées sur le numérique responsable : AG2R LA MONDIALE, GROUPE AFNOR, CGI, DANONE, FABERNOVEL et SYCOMORE AM.

L’innovation numérique est source d’innovation et de progrès dans de nombreux secteurs économiques, mais elle peut potentiellement impacter négativement l’individu, le citoyen, la société. Les objectifs principaux la Chaire sont à la fois de créer de nouvelles connaissances sur les enjeux des technologies responsables et éthiques, et de contribuer à la diffusion de ces connaissances dans des registres académiques et pédagogiques mais aussi auprès des entreprises, des décideurs et régulateurs et du grand public. Les questions explorées seront les suivantes :

Comment réconcilier innovation technologique et société durable et responsable (i.e. au service de l’humanité) ?
Comment concevoir des technologies responsables qui génèrent de la confiance ?

Comment développer une vision optimiste des technologies du futur, associées à un impact positif pour l’humain et la société ?
Comment modifier nos politiques publiques pour encourager un tel infléchissement de la révolution digitale ?
Comment déployer un leadership européen sur le développement d’un tel modèle, conjuguant durabilité, responsabilité et confiance au cœur de la technologie et alternatif aux modèles américains et chinois ?

Ces objectifs seront poursuivis dans les travaux qui seront menés autour des quatre axes :

Innovation numérique responsable : quelles mesures ? Qu’entend-t-on par innovation numérique responsable ? Comment identifier ses dimensions et développer des métriques ? Comment l’intégrer dans la responsabilité sociale numérique des entreprises ?
Comment développer des technologies  » responsables by design » ? Comment éviter les biais liés aux données ? Comment développer des technologies  » responsables by design » plus explicables, redevables, équitables et respectant la régulation sur les données personnelles ?
Réinventer les futurs : Quelle société pour demain dans un monde numérique ? Comment réinventer les futurs dans une perspective fidèle aux Lumières, de préservation du principe d’égalité appliqué au monde connecté ?
Gouvernance de l’innovation et des technologies responsables : Quels sont les mécanismes de gouvernance de l’innovation numérique responsable ? Quels sont les niveaux pertinents de cette gouvernance : mondiale, nationale, entreprise ?

La Chaire Good In Tech vise à créer et à développer un écosystème d’interactions entre la recherche, les entreprises, les étudiants des deux Institutions académiques partenaires, la société civile et les décideurs politiques, afin de sensibiliser tous les acteurs à ce nouveau paradigme sur les technologies et l’innovation numérique responsables. Elle développera également des partenariats internationaux, en particulier européens, pour porter de manière coordonnée les enjeux d’innovation numérique responsable.
Enfin, la Chaire Good In Tech ambitionne de porter les résultats de ses travaux et des débats structurés et multi-parties prenantes, qu’elle organisera au niveau des instances politiques nationales et européennes, avec pour objectif d’infléchir les politiques publiques.

Le partenariat entre Institut Mines-Télécom Business School et ses écoles partenaires (Telecom Paris et Télécom SudParis) et L’Ecole de Management et d’Innovation de Sciences Po permet de mener des recherches interdisciplinaires sur les enjeux des technologies éthiques et responsables, fondées sur la complémentarité des disciplines scientifiques des chercheurs des deux institutions : Sciences Humaines et Sociales, Science informatique, Sciences de l’ingénieur. La collaboration des deux institutions académiques permettra en outre de porter les résultats des travaux auprès des décideurs, au niveau national comme européen.

Source:: Global Security Mag

Text Widget

Aliquam ut tellus ligula. Nam blandit massa nec neque rutrum a euismod t ellus ultricies! Phasellus nulla tellus, fringilla quis tristique ornare, condi mentum non erat. Aliquam congue or nare varius.