Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Cylance, l’analyseur d’ADN des malwares

Le 8 juin dernier, Cylance annonçait avoir bouclé une levée de fonds de 100 millions de dollars menée par Blackstone Tactical Opportunities et Insight Venture Partners.

Cylance est une entreprise de cyber sécurité utilisant des algorithmes basés sur l’intelligence artificielle afin d’identifier et de stopper les malwares. Il s’agit d’une technologie nouvelle et très peu utilisée par les principaux acteurs du marché de la sécurité.

Lors d’une conférence de presse, Evans Davidson, le VP Sales EMEA, et Lloyd Webb, le Director of Sales Engineering EMEA, ont présenté leur solution de prévention contre les cyber menaces utilisant l’intelligence artificielle. Puisque les attaques sont aléatoires, comment s’en prémunir ? Afin de répondre à cette question, Cylance a fait le choix de changer de paradigme avec une volonté de perturber le marché grâce à leur solution basée sur l’intelligence artificielle. En effet, les clients ne font plus confiance aux anti virus. La solution proposée par Cylance permet de bloquer les cyber attaques en temps réel avant même que ces dernières ne s’exécutent. Afin de se différencier des autres acteurs du marché, Cylance a préféré axer sa solution sur la prévention des utilisateurs ce qui représente de moindres risques, coûts et une responsabilité limitée.

La cure contre les malwares de Cylance permet de débloquer l’ADN des menaces avancées grâce à l’intelligence artificielle mais aussi au  » Machine learning ». Cette technique, que l’on pourrait assimiler à du Big Data, est utilisée afin de collecter, d’extraire, de transformer, de vectoriser et enfin, de classifier et de regrouper les informations. Le but final étant que la  » machine », l’ordinateur puisse juger en fonction des critères qu’il a enregistré si l’information qu’il a reçue est bonne, mauvaise voire dangereuse et infectée. Cette technique permet d’être totalement déconnecté d’internet, bien que parfois le Cloud soit utilisé afin de récolter des informations complémentaires. Cylance a donc créé un algorithme scientifique grâce aux data qui sont collectées par Amazon par exemple, celui-ci permettant de stopper les malwares.

Ainsi, la solution proposée par Cylance analyse l’ADN des malwares, ne nécessite aucune mise à jour ni connexion internet, et ne se réfère pas à des indicateurs basés sur des connaissances humaines. Elle est donc prévisible et préventive. Pour Lloyd Webb, il est nécessaire d’utiliser l’expérience du passé afin de mieux comprendre le futur.

Source:: Global Security Mag

Intrusio

Trop curieux pour ne pas le faire, trop honnête pour ne pas le dire.