Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

360 Security donne 5 conseils pour protéger son mobile

En mai dernier, un malware nommé  » Viking Horde » a été découvert dans une application populaire Android disponible sur le Google Play Store ; prouvant une fois de plus que les smartphones et appareils mobiles sont devenus les nouvelles cibles de logiciels malveillants. Nombreuses sont les informations précieuses stockées sur les appareils mobiles (informations bancaires, mots de passe, codes d’accès, etc.) et celles-ci doivent être protégées. A cet effet, 360 Security présente quelques conseils essentiels pour protéger son appareil.

1/ Télécharger les applications sur des plateformes de téléchargement officielles

Le risque de télécharger des applications sur des plateformes non officielles est que la plupart des applications qui s’y trouvent ne sont pas vérifiées et risquent d’être infectées par divers virus. Il est donc fortement conseillé de vérifier en amont les avis sur des sites spécialisés. En mars 2016, 6,73%[1] des mobiles Android dans le monde ont été infectés par des virus soit 1 mobile sur 15.

2/ Utiliser une application de sécurité mobile

Les applications de sécurité mobile mettent à jour régulièrement leurs bases de données des virus afin d’offrir une protection optimale à leurs utilisateurs.
Il est suggéré aux utilisateurs de lancer l’antivirus au moins une fois par jour lorsque le réseau est disponible. Les applications de sécurité dans ce cas, analyseront les applications téléchargées et livreront un compte rendu sur la santé du mobile. 2,16%[2] des applications téléchargées dans le monde sont atteintes par un virus soit 1 application sur 46 téléchargées.

3/ S’assurer d’avoir la dernière mise à jour de son système d’exploitation mobile

En effet, à chaque nouvelle version de son système Android, Google augmente la sécurité du système Android. Par exemple, avec Jelly Bean, Google a introduit SELinux pour définir des politiques d’accès à différents éléments du système d’exploitation et le rendre moins vulnérable. Par la suite avec KitKat, Google a renforcé la sécurité de la politique de diffusion ; ce qui réduit le risque de recevoir des virus SMS. Avec Marshmallow, la gestion des autorisations a été améliorée. Lorsque l’application tente d’obtenir une autorisation d’accès, l’utilisateur en est informé et doit donner son consentement. La prochaine mise à jour, Android N, améliorera la sécurité du système Android, en optimisant le système (amélioration de la tenue de la batterie, de la RAM et des applications) et proposant des réglages rapides et personnalisables.

4/ Être prudent

Certains virus prennent la forme de SMS d’apparence normale. Or, ceux-ci sont malicieux et demandent à l’utilisateur de cliquer sur un lien ou d’appeler un numéro inconnu permettant ainsi au hacker de récupérer des données personnelles ou accéder à des informations bancaires à l’insu du propriétaire du mobile.
Il en va de même pour la navigation sur internet où certains sites web peuvent être infectés par des virus. Les applications de sécurité mobile avertissent les utilisateurs lorsqu’un site est à risque.

5/ Éviter la connexion à des réseaux WIFI sans mot de passe

En se connectant à un réseau Wifi qui ne requiert pas de mot de passe, il est beaucoup plus facile pour les hackers de prendre contrôle d’un mobile. Un mot de passe Wifi complexe est le premier rempart face à un hacker qui tenterait d’accéder à des informations personnelles.

Source:: Global Security Mag

Text Widget

Aliquam ut tellus ligula. Nam blandit massa nec neque rutrum a euismod t ellus ultricies! Phasellus nulla tellus, fringilla quis tristique ornare, condi mentum non erat. Aliquam congue or nare varius.